L'approche pédagogique

L'approche pédagogique préconisée dans le modèle de l'École en réseau est soutenue par trois éléments théoriques fondamentaux, soit la communauté d'apprentissage, la coélaboration de connaissances et le discours progressif. Cette pédagogie est également soutenue par des nouvelles technologies de l'information et la communication. Deux outils sont utilisés dans le modèle de l'École en réseau, soit l'un permettant le discours synchrone à l'oral et l'autre, le discours asyncrone à l'écrit.

Une approche pédagogique en trois volets

L’approche pédagogique préconisée dans une ÉER se résume par les trois composantes suivantes : la communauté d’apprentissage, la coélaboration de connaissances et le discours progressif. 

Une communauté d’apprentissage 

Une communauté d’apprentissage est un environnement où la dynamique de classe est particulière. Sous la guidance de leur enseignant, les élèves sont considérés comme étant les premiers acteurs de leur apprentissage : ils deviennent des petits chercheurs. Ils sont aussi engagés dans un processus d’apprentissage commun. L’investigation collective est encouragée afin de résoudre des problèmes dits authentiques. Sous l’oeil de leur enseignant, les élèves vont réaliser des recherches sur une question qui les intéresse et vont partager le fruit de leurs découvertes aux autres membres de leur communauté.

La coélaboration de connaissances 

L’approche pédagogique mise en œuvre dans une ÉER est celle de la coélaboration de connaissances (Scardamalia et Bereiter, 1994). L’expertise individuelle des élèves est mise à profit pour favoriser l’enrichis-sement du savoir collectif (Brown et Campione, 1995). Ainsi, l’objectif de cette approche est non seulement d'améliorer la compréhension individuelle d’un problème donné, mais aussi d’enrichir et de transformer l'état initial de la connaissance de cette communauté (Bereiter, 2002 ; Lai et Law, 2006). L’investigation de problème, qui est au cœur de cette pédagogie, mobilise les élèves dans un projet commun tout en laissant place à leur créativité. Ils peuvent négocier à l’écrit le sens des concepts à l’étude. Ce processus de négociation de sens entraine la transformation du discours collectif.

Le discours progressif 

La place du dialogue est prépondérante à l’intérieur de la communauté d’apprentissage. Pour investiguer sur les problèmes étudiés, les élèves sont appelés à formuler des questions et à échanger leurs idées, ce qui favorise l’émergence de questions et d’idées nouvelles. Par ce processus caractérisé par l’interrogation et la critique, les apprenants approfondissent leur compréhension du sujet (Brown et Campione, 1995). Le dialogue supporte également la réflexion métacognitive sur le processus d’apprentissage : les élèves discutent de ce qu’ils ont appris et de ce qu’ils trouvent difficile à comprendre. Ils fournissent aussi des rétroactions à leurs pairs.

Une approche pédagogique soutenue par les TIC

Dans une ÉER, l’approche pédagogique est centrée sur l’apprentissage des élèves et sur la réussite scolaire. L’enseignant invite ses élèves à s’interroger sur un problème réel, en lien avec le programme de formation, et à développer une compréhension commune autour d’une question qui les préoccupe. Les TIC sont utilisées pour mener cette investigation en collaboration. Les deux outils technologiques privilégiés dans une ÉER sont le Knowledge Forum et Via, qui permettent de réaliser des apprentissages tant à l’écrit qu’à l’oral. 

Le Knowledge Forum

Le Knowledge Forum (KF) est un outil de communication écrite asynchrone (forum électronique) permettant aux utilisateurs de travailler et d’apprendre en collaboration. Il favorise l’émer-gence d’un processus d’amélio-ration, d’approfondissement des idées et des connaissances. La pédagogie sous-jacente au KF se nomme la pédagogie de coélabora-tion de connaissances (Knowledge Building). 

 

Dans le KF, les auteurs rédigent des notes qui apparaissent sur l’inter-face. Une première note, qui peut être rédigée par l’enseignant, pose un problème de départ. Dans l’exemple ci-contre (figure 1), la première note publiée se trouve au centre de l’interface et elle se nomme Question de départ. Les élèves élaborent une nouvelle note à partir de la première afin de présenter leurs idées en lien avec le problème posé ou de soumettre un nouveau questionnement. C’est ainsi que des liens entre les notes se créent et qu’un discours collectif émerge. Les élèves peuvent aussi remettre en question les idées de leurs pairs en présentant leurs arguments. L’organisation des différentes notes forme un réseau neuronal (voir figure 1). Des images peuvent aussi être ajoutées pour illustrer les idées avancées. Un outil de dessin est également disponible. 

Le KF permet donc à l’enseignant de placer ses élèves en contexte de résolution de problèmes afin qu’ils améliorent leur compréhension de l’objet à l’étude. Cet outil conserve les traces écrites des processus réflexifs des élèves. Puisque l’auteur d’une contribution a la possibilité de réviser une note qu’il a écrite auparavant, un discours transformatif (amélioration des idées) peut émerger.

Pour plus de détails sur le fonctionnement relatif au KF, vous pouvez consulter les tutoriels en cliquant ici.

La visioconférence Via

La visioconférence est aussi un excellent moyen pour l’enseignant de dépasser les murs de sa classe puisque les élèves peuvent entrer en contact avec des pairs provenant de différents milieux culturels. La rencontre entre des classes éloignées, qui se fait par l’entremise de la visioconférence, a pour but d’amener l’élève à donner un sens plus concret à son travail. Les élèves seront invités à présenter les idées soulevées lors d’un travail effectué en classe. Cet exercice demande un esprit de synthèse afin de préparer une présentation qui résumera les grandes lignes du sujet choisi. Les élèves sont appelés à développer des compétences liées à la communication orale, comme l’utilisation d’un langage clair et précis, et l’organisation un message bien construit et cohérent. Via est aussi un outil privilégié lors de la planification d’activités d’apprentissage entre les enseignants de différentes écoles.  

Pour plus de détails sur le fonctionnement relatif à Via, vous pouvez consulter les tutoriels en cliquant ici