Le démarrage d'une classe en réseau

La planification pédagogique

Les activités d’apprentissage réalisées au sein d’une classe en réseau doivent être conçues en cohérence avec le programme de formation et ne pas être considérées seulement comme un enrichissement. Pour mettre en place une pédagogie de la coélaboration de connaissances, l'enseignant doit d'abord choisir un thème et en établir le lien avec son programme scolaire, puis soulever un questionnement authentique au sein de sa classe, soit une question ou un problème qui intéresse les élèves par rapport au thème sur lequel ils se pencheront. Une investigation du problème débute. 

Les élèves se font petits chercheurs, accédant à des ressources sous format papier ou sous format numérique du lieu même de leur classe ou d’un laboratoire informatique. La formulation d’idées par rapport au problème est encouragée et soutenue. Les élèves écrivent leurs idées sur le KF, élaborent sur les idées les plus prometteuses, les révisent et en font la synthèse. Les élèves d’au moins une classe partenaire participent à ces échanges. Généralement, une séance de partage des idées sur Via est organisée au cours du projet ou à son terme. 

La création de partenariat

Afin de participer à des situations d’apprentissage stimulantes et enrichissantes, la création de partenariats avec d’autres classes est de mise. Les enseignants intéressés à établir des partenariats peuvent contacter l’équipe de coordination de l'École en réseau (l’Équipe TACT). Les enseignants peuvent également tirer profit de leur propre réseau pour trouver des partenaires.

 

Les premières rencontres par visioconférence entre les partenaires sont importantes puisqu’elles visent la planification d’un projet commun, ce qui implique de déterminer un calendrier des activités et de formuler les intentions pédagogiques qui chapeauteront le projet. La flexibilité demeure une qualité importante lors du travail en collaboration entre les enseignants. 

La logistique

Pour pouvoir intégrer le modèle de l'École en réseau dans sa classe, du matériel informatique et des installations sont nécessaires.

Une classe en réseau doit disposer du matériel de base suivant :

  • Un écran numérique (projecteur ou TNI) pour les présentations en grand groupe
  • Un nombre suffisant d’ordinateurs en salle de classe ou au laboratoire
  • Internet à haute vitesse
  • Une caméra Web et au moins un microphone et des hauts-parleurs (ou casques d’écoute) pour permettre les rencontres en visioconférence.

Par ailleurs, il est souhaitable que l’enseignant puisse avoir accès à un ordinateur portable et un tableau interactif.